the tales of beedle the bard les contes de beedle le barde JK Rowling
Chroniques livresques, Coup de coeur

The Tales of Beedle the Bard – JK Rowling

Étant donné que la majorité de mon lectorat parle français, cette chronique sera rédigée en français 🙂
This review will be written in french. I don’t really know if some of you are speaking exclusively in english. If any of you want an english version of this review, let me know in the comments, it would please me to make it 🙂


200px-Tales_of_Beedle_the_Bard

The Tales of Beedle the Bard
Les contes de Beedle le Barde

JK Rowling
Traduit des runes originelles par Hermione Granger
Notes d’Albus Dumbledore
Éditions Bloomsbury
£7.99  • 2008

Résumé de la version française chez Folio Junior :
Voici les cinq contes de fées qui bercent l’enfance des jeunes sorciers. Chacun a sa magie particulière qui enchantera les lecteurs et les fera tour à tour rire ou frissonner. Les commentaires passionnants et malicieux du professeur Albus Dumbledore qui accompagnent chaque récit seront appréciés des sorciers comme des Moldus. Le professeur y donne de nombreuses clefs et dévoile, par la même occasion, maints détails de la vie à Poudlard.

coup de coeur

Mon avis :
Cela faisait un bail que je n’avais pas lu de roman en anglais (oui, parce que Fantastic Beasts and where to find them n’est pas un roman 😛 ) et j’ai pris un réel plaisir à me replonger dans l’univers magique de JK Rowling par le biais de sa langue natale. Et finalement, outres quelques termes techniques, la lecture en anglais est plutôt fluide et simple. Si vous vous sentez mal à l’aise pour lire en VO, ce petit livre peut être un bon début pour vous rassurer 🙂 Et puis cette lecture est d’autant plus agréable qu’elle parle à notre âme de Potterhead, et ça, c’est génial.
En effet, nous avons entre les mains un recueil de contes que les sorcières et sorciers ont entendus durant leur enfance. Nous avons Andersen et Perrault, ils ont Beedle le Barde. Et même si la lecture de ces contes suppose de connaitre un tant soit peu les codes de l’univers des sorciers, les écrits de Beedle ne s’éloignent pas tant que ça de ceux que nous, petits moldus, avons croisés étant mômes. Les personnages restent très orientés sur un seul trait qui les caractérise et détermine le déroulé de l’intrigue (le malade, l’égoïste, le fou, le rusé, le généreux…). Et la chute de chaque conte apporte sa morale. En cela, je trouve que JK Rowling a réussi le pari de créer un nouveau catalogue de contes de fées, des références crédibles qu’on imagine très bien raconter à des enfants.
Mais ce qui m’a vraiment fait adorer ma lecture, c’est bien le fait que le livre en lui-même soit traité comme s’il était précisément sorti de l’univers dont il parle ! Dès la page de titre, on tombe sur « Traduction d’Hermione Granger et notes additionnelles d’Albus Dumbledore ». JK Rowling joue même le jeu dans sa préface. Bref, tout est fait pour nous faire sentir qu’on lit véritablement un livre édité pour les sorciers (et moldus avertis). Et ça.. Par la barbe de Merlin quel bonheur ! Les notes d’Albus sont précisément celles qui ont mis Hermione, Harry et Ron sur les traces des reliques de la Mort ! C’est géniaaaal ! On lit ce qu’Albus à léguer à Hermione. On lit ce qu’Hermione a lu. On cherche des indices, des sous-entendus.. En bref : notre monde se superpose et fusionne à celui de notre trio favori, tout ça grâce à une simple lecture. Et c’est… ma-gique (j’avais pas d’autre mot !)

En bref, les 3 raisons de lire Les contes de Beedle le barde :

  1. Une lecture jouissive pour tout Potterhead car elle nous fait entrer dans la peau d’Hermione découvrant ces contes et les notes d’Albus Dumbledore.
  2. Un objet livre sublime avec des illustrations réalisées par JKR elle-même !
  3. En achetant ce livre, vous réalisez une bonne action. En effet, tous les droits d’auteur de ce texte (VO, FR et autres langues) sont reversés directement à l’association LUMOS qui vient en aide aux enfants en difficulté (foyers surpeuplés, manque de familles d’accueil, ségrégation…)
    + d’infos

 

Voilà c’est tout pour moi !
Ah, j’oubliais. Toute allusion à la non-existence du monde des sorciers est bien évidemment fausse. Je vous laisse, ma bièraubeurre est entrain de tiédir.

19125345_10211621753972527_86271701_o

7 thoughts on “The Tales of Beedle the Bard – JK Rowling”

  1. Ce livre me fait envie depuis un moment : tu m’as finalement convaincue hahaha ! Je pense que je vais acheter la version anglaise (je réfléchis encore à la version papier ou ebook). Superbe chronique en tout cas 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s