Chroniques livresques, Lecture Flop

ET J’Ai DANSÉ PiEDS NUS DANS MA TÊTE – Olivia Zeitline

Résultat de recherche d'images pour "et j'ai dansé pieds nus dans ma tete"

Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête
Olivia Zeitline
Solar Editions
2017
16,90€

Retrouvez ce livre près de chez vous sur librairiesindependantes.com

r é s u m é :
Un soir, une phrase étrange au ton mélodique, comme un air de musique, résonne dans la tête de Charlotte. Peur ou prémonition ? Après un burn-out, Charlotte, une jeune trentenaire, quitte son job dans le marketing et tire un trait sur son ancienne vie. Elle retourne à ce qui la fait vibrer depuis toujours, la danse. Mais rien ne se passe comme elle le voudrait : les factures s’accumulent, sa relation amoureuse s’étiole, son rêve s’éloigne. Stella, une amie musicienne, lui conseille alors d’écouter sa voix intérieure et lui ouvre le chemin de l’intuition. De rencontre en rencontre, pas à pas, Charlotte apprendra à apprivoiser cette voix mystérieuse, à se fier aux signes du hasard et à suivre les mouvements de son corps. Cette belle histoire vous entraîne dans son sillage magique et vous donne envie de suivre votre intuition. Vous ne lirez pas ce livre par hasard.

lecture flop les mots d'arva


m o n _ a v i s :

J’ai longtemps hésité à rédiger une chronique sur le livre d’Olivia Zeitline. Après la déception apportée par cette lecture, je ne voulais pas être trop sévère dans mon avis, et j’ai voulu prendre un peu de recul. Voici donc, un peu en retard, ma critique de Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête.

L’idée de base était pourtant alléchante, et a bien fonctionné dans les premières pages. Nous suivons Charlotte, une jeune femme chargée de projets marketing qui lâche son travail après un burn-out et se lance dans ce qu’elle aime : la danse. Cette décision, et beaucoup d’autres, sont très difficiles à prendre, et pour y arriver, elle apprend à écouter son intuition. Elle observe ce qui l’entoure et y voit certains signes (le titre d’une pièce de théâtre, un livre ouvert au hasard..). Je dois avouer que, dans un premier temps, cela m’a fait sourire et m’a touchée. Je suis clairement du genre à me dire qu’il se passera quelque chose de cool dans ma vie si le feu passe rouge alors que je traverse, ou si l’escalier a un nombre paire de marches.
Le problème, c’est que le roman ne fait que ça. Et au fur et à mesure, on tombe dans une sorte de mysticisme étrange, d’alpha, d’omega, de danse en rond pour trouver la paix intérieure et tous les personnages sans exception se mettent à parler en maximes et grands préceptes sur la philosophie de l’être. Ce qui rend le personnage principal complètement naïf et soumis, véritable marionnette de sa propre histoire, perdant ainsi son caractère (déjà pas très présent au départ) et sa crédibilité. Terminer ce roman a été un calvaire, dans le sens où je ne lisais pas une page sans lever les yeux au ciel et me dire « Bordel mais c’est quoi ce truc ? ».

giphy (3)

Je suis complètement passée à côté… mais c’est en partie ma faute.

En effet, j’ai abordé ce livre comme un roman de vie quotidienne, une lecture d’été. Mais il n’en est rien. Ce livre est en fait un ouvrage de développement personnel sous forme de fiction. D’où les grandes envolées sur l’écoute de soi etc… Le style d’écriture m’a paru bizarre parce qu’il est propre à celui des livres de développement personnel. Je n’étais pas dans le bon état d’esprit et je n’ai pas pu m’identifier à l’héroïne puisque je n’ai pas les mêmes besoins qu’elle. Toute l’histoire et les personnages sont des prétextes aux conseils de l’auteur, ce qui pourrait marcher pour certains, mais pas pour moi. D’où ma déception. Avec le recul, je pense que ce livre peut aider certaines personnes à se sentir mieux, dans le sens où il donne réellement des pistes pour améliorer bien être.

En conclusion : ce livre n’est pas un roman, c’est un livre de bien-être romancé. Le principe est intéressant, mais la mayonnaise n’a pas pris…

 

12 thoughts on “ET J’Ai DANSÉ PiEDS NUS DANS MA TÊTE – Olivia Zeitline”

      1. Yes 🙂 enfin pour moi cette chronique n’est pas si positive que ça ahah ! Je n’ai pas du tout aimé ce livre, mais j’admets que par certains côtés il peut être intéressant 🙂

        Aimé par 1 personne

  1. C’est marrant moi je pense qu’il faut le prendre pour un roman justement. Sinon c’est du pur delire! je ne vois pas comment on peut suggérer qu’il vaut mieux refuser un job parce qu’on a fait une rencontre et qu’on s’accroche à une promesse alors qu’on a pas de quoi payer son loyer! Enfin bref, e n’ai pas ete plus convaincue que toi au final 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. (rhaaaa j’ai eu un bug d’internet et mon commentaire précédent ne s’est pas enregistré !)

    Je disais donc que le titre et le résumé de « et j’ai dansé pieds nus… » me font penser à « ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en n’as qu’une ». J’avais bien aimé ce dernier, j’ai trouvé qu’il y avait pas mal de pistes intéressantes et c’est un bouquin sur lequel il faut revenir de temps en temps, le temps d’absorber un peu le contenu.
    Du coup, si je tombe sur « et j’ai dansé pieds nus… » je le lirai sûrement, pour voir ce que ça donne !
    Merci pour ta chronique !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s