CiNDER – LES CHRONiQUES LUNAiRES – Marissa Meyer

Résultat de recherche d'images pour "cinder"

Titre : Cinder, livre 1 de la saga Les Chroniques Lunaires
Auteure : Marissa Meyer
Edition lue : PKJ
Date de parution : 2013
Prix : 17,90€

Ma note : 4/5

bonne lecture les mots d'arva

Univers : x x x x x
Intrigue : x x x x x
Personnages : x x x x x
Ecriture : x x x x x


Résumé :
Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l’espace, un peuple sans pitié attend son heure…
Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne à demi humaine, détient sans le savoir un secret incroyable; un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer…


« Même dans le futur, les histoires commencent par « Il était un fois… » »


 

Ce livre m’a été offert par la belle Aloïse (son blog) à l’occasion de notre SWAP. Et je dois dire que j’étais super heureuse de le recevoir, ne serait-ce que pour cette couverture juste splendide !
Dans ce roman, nous suivons Cinder, une jeune orpheline cyborg, mécanicienne surdouée. Sa vie se résume à réparer les androïdes du voisinage et regarder ses sœurs se pavaner en jolie robe, jusqu’au jour où un client lui apporte un cas assez spécial. Dès lors, la vie de Cinder bascule.
Il se passe énormément d’événements en peu de temps, et c’est pour cela que le résumé que je vous fournis est assez sommaire : on ne s’ennuie pas en lisant Cinder. La plume de Marissa Meyer est dynamique et claire.. parfois même trop transparente. Comme de nombreux lecteurs, j’ai malheureusement deviné l’un des tournants majeurs de l’intrigue. Et ça m’a franchement déçue.. Pourtant, cette révélation était cohérente et plutôt intéressante pour la suite de l’histoire ! Mais le fait de l’avoir sentie venir dès les premières pages a complètement gâché l’effet escompté. Je pense que cette découverte prématurée est due au fait que je suis habituée aux schémas d’écriture des romans fantasy et jeunesse, et certains enchaînements de paragraphes son trop évidents pour ne pas deviner ce qui en découle. Donc petit point négatif pour l’écriture et l’annonce de ce turning point de l’intrigue.

Cependant, le livre n’en est pas moins surprenant et agréable à découvrir ! D’autres surprises nous attendent au tournant des pages et soutiennent magistralement l’univers hybride mis en place par l’auteure.
Qu’entends-je par « univers hybride » ? Nous sommes prévenus dès la couverture : l’action de ce livre se plante dans un décor futuriste (peut-être même dystopique). On y croise des cyborg et des robots, les déplacements se font en hover et les voyages Terre-Lune durent autant de temps qu’un Paris-Lyon (voire moins si le retard chronique de la SNCF rentre en compte 😀 ). Même s’il manque quelques descriptions plus visuelles sur la ville de New-Beijing en elle-même, dès le début, nous sommes immergés dans ce monde SF plutôt bien construit, et on y croit ! Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai d’emblée assimilé Cinder et son atelier de mécanicienne au jeune Anakin dans Star Wars.. Et à bien des égards, ils se ressemblent vraiment !

Parallèlement à cela, le lecteur SAIT qu’il lit une réécriture de Cendrillon. Et c’est là que la magie opère : mêlés à cette dimension SF, on retrouve certains codes classiques du conte, et de ce conte en particulier (la méchante belle-mère, le prince, le bal…) mais avec quelques nuances qui font que Cinder n’est pas Cendrillon. Elle est beaucoup plus indépendante, débrouillarde et rentre-dedans. Et ça.. J’achète !

90577483_o.gif

J’ai également beaucoup aimé le personnage de Kai, le prince de l’histoire. Là encore, on est sorti du cliché que Disney a si bien ancré dans nos esprits. On découvre un prince qui doit trouver un équilibre entre ses devoirs politiques, ses doutes, et ses sentiments personnels. Quant aux autres personnages secondaires, Levana est juste incroyablement bien travaillée, tout comme le background du peuple des Lunaires (bien qu’il manque certains éléments… à découvrir dans les prochains tomes ? 😀 )

EN BREF !
Ce premier tome de la saga des Chroniques Lunaires n’est pas une histoire d’amour. C’est le récit d’une guerre latente qui attend d’éclater, d’une société dépourvue d’armes face à une épidémie, d’un monde dur et cruel avec ceux qui n’ont rien mais surtout implacable avec ceux qui le dirigent. Cinder, c’est un mélange astucieux entre Star Wars et Cendrillon qui saura ravir les lecteurs avides de dépaysement et de personnages forts !


Rejoignez la lecture commune que j’organise pour cette saga ! Le principe : 1 tome par mois ! En septembre, nous lisons Cinder, puis en octobre ce sera au tour de Scarlet, etc, etc..

lecture commune les chroniques lunaires

Rejoignez le groupe FB en cliquant ici ou utilisez le hashtag #CLLecturecommune sur instagram 🙂