Chroniques livresques, Coup de coeur

SCARLET – LES CHRONiQUES LUNAiRES, t2 – Marissa Meyer

Attention, il est conseillé d’avoir lu le tome 1 de la saga avant de lire cette chroniques, car je vais parler de certaines choses présentes dans le t1 🙂
N’hésitez pas à aller lire mon avis sur le t1 juste ici !


les-chroniques-lunaires-tome-2-scarlet-331801-264-432

Titre : Scarlet, livre 2 de la saga Les Chroniques Lunaires
Auteure : Marissa Meyer
Edition lue : PKJ
Prix : 17,90€

Ma note : 5/5

coup de coeur

 

 

Univers : x x x x x
Intrigue : x x x x x
Personnages : x x x x x
Ecriture : x x x x x


Résumé :
Bien loin de l’Asie et du royaume du Prince Kai, la grand-mère de Scarlet Benoit est portée disparue. Scarlet réalise alors qu’elle n’a jamais su qui était vraiment son aînée et quels dangers pouvaient bien la menacer. Quand elle rencontre Loup, un mystérieux street-fighter qui semble savoir où est sa grand-mère, elle n’a d’autre choix que de lui faire confiance. C’est en menant leur enquête que Scarlet et Loup croisent la route de Cinder.
Ensemble ils se ligueront contre Levana, la vicieuse Reine lunaire prête à tout pour asservir les Terriens et épouser le Prince Kai.


« J’ai vite compris que si on refuse de se battre, si on ne sait pas se défendre, on n’est rien. On se fait harceler, tourner en ridicule… on devient une sorte d’esclave, et il n’y a plus rien à faire.»


J’ai terminé il y a de cela un mois ma lecture de Scarlet, le tome 2 de la saga des chroniques lunaires, et je dois avouer que je l’ai carrément préféré au précédent !
Tout d’abord, ce qui m’avait gênée dans Cinder, c’est le fait de deviner bien en amont les tournants de l’intrigue et les révélations censées retourner le crâne du lecteur. Hé bien dans Scarlet, même si certains twists sont un peu courus d’avance, l’auteure a réussi à garder assez de mystères et de zones d’ombre dans son écriture, sans pour autant faire du sur place.
Changement de décor, dans Scarlet, nous passons de la Chine à.. la France (cocorico). Toujours dans cette ambiance à mi-chemin entre Star Wars et les contes classiques, nous suivons le petit chaperon rouge 2.0, qui, en l’absence inhabituelle de sa grand mère, doit tenir leur exploitation de tomates. Ça parait pas glamour comme ça, mais, lorsque Loup, un étrange jeune homme au regard de braise, fait irruption dans sa vie, tout change, et Scarlet se lance à la recherche de sa grand-mère, et de son passé. S’en suit alors un voyage et des péripéties à pas piquer des hannetons (commente sur tu as la référence cœur cœur). Et ce qu’elle trouvera au bout de sa quête n’est pas du tout ce à quoi elle s’attendait (poom poom pooooooom). Mais qui est Scarlet ?

Alerte ! Alerte ! Héroïne BADASS détectée !

J’ai tout simplement a-do-ré le personnage de Scarlet. Je me la suis tout de suite imaginée avec les traits de Michelle Rodriguez (qui est L’actrice BADASS par excellence). Tu lui fais une teinture rousse, et c’est elle. BAM.

giphy

Scarlet est sûre d’elle, ne se laisse pas marcher sur les pieds et, même si ses sentiments sont puissants et exacerbés (la peur de perdre sa grand-mère n’a d’égal que l’amour qu’elle lui porte), elle garde la tête froide et ses objectifs bien en ligne de mire. C’est le genre d’héroïne que j’aime voir dans un roman, que ce soit littérature ado ou adulte. Car oui, être sensible n’est pas incompatible avec le fait d’être forte et déterminée. Marissa Meyer a su doser parfaitement cet équilibre dans le caractère de Scarlet, et c’est très agréable à lire 🙂
Le personnage de Loup quant à lui a été rapidement cerné. J’ai compris qui il était, mais j’ai découvert en même temps que Scarlet ce qu’il se passait dans sa tête. Et il s’en passe, des choses. Là encore, on est face à un personnage qui suit les clichés du genre (beau brun ténébreux peut être dangereux mais pas trop et en fait peut être que si) tout en les tournant de manière originale et parfois inattendue. Belle construction de personnage qui nous mène en bateau, et on adore !

giphy1

Nous retrouvons également Cinder (qui m’a un peu gavée dans ce tome) et son acolyte Thorne, ainsi que Kai de son côté, et l’alternance entre les différentes histoires est très bien maîtrisée. On arrive à tout suivre, et rien ne stagne. Ce tome est aussi politique que le premier, voire davantage, puisque les décisions des uns influencent grandement et sans le vouloir les possibilités d’action des autres, on sent vraiment que tout est lié, et on attend avec impatience le moment où tout explosera et où la grande Histoire rejoindra les petites.
Car oui, les chroniques lunaires, c’est aussi, par extension, une réflexion sur la balance entre le pouvoir des individus et la marche du monde. Peut-on changer l’ordre établi en opérant de « petites » actions ? J’aime beaucoup ce principe de voir le monde changer à travers les actions des personnages, qui, parfois sans le vouloir, arrivent à façonner leur futur et celui des autres.

En bref, un coup de cœur pour ce roman dont je lirai la suite avec délectation. Je reste un peu sur ma faim à propos du peuple des lunaires qui reste encore inatteignable pour l’instant. Mais je sens que Cress, le tome 3, nous aidera à décrocher la Lune !


Rejoignez la lecture commune que j’organise pour cette saga ! Le principe : 1 tome par mois ! En novembre, nous lisons Cress, puis en décembre Levana, etc, etc…

lecture commune les chroniques lunaires

Rejoignez le groupe FB en cliquant ici ou utilisez le hashtag #CLLecturecommune sur instagram 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s