Du côté des livres

Les 7 raisons d’être fier.e de lire de la littérature jeunesse à plus ou moins 23 balais

« Grandis un peu, Harry Potter c’est pour les bébés. »
« Et sinon tu as lu quoi comme classique ? »
« Ah tu lis Eragon en ce moment ? Moi aussi, mais j’ose pas le dire… »
« La littérature jeunesse c’est pas de la vraie littérature. »
e t c a e t e r a
b l a
b l a
b l a

Je ne sais pas toi, mais de mon côté, je commence à en avoir un peu marre de me prendre ce genre de remarques dans la figure. Ces  réflexions sont plus que fréquentes, et c’est franchement dommage. Alors aujourd’hui j’ai décidé de te donner non pas 5, non pas 10, mais 7 raisons de relever la tête et avancer avec fierté au milieu de tout ce mépris.

  1. Déjà, toi, au moins, tu lis
    C’est bien sympa de regarder de haut une nana de 23 piges qui pleure encore en lisant Le Prince de sang mêlé, mais est-ce que tout le monde est capable de s’enfiler des centaines de pages en quelques jours, en comprenant toutes les subtilités de l’histoire et de l’écriture ? Si oui, tant mieux. Si non, qu’ils se taisent.giphy5.
  2. Tu abordes parfois (souvent) le monde avec des yeux d’enfant, et c’est BIEN
    Déjà, parce que tu gardes une grande capacité d’abstraction qui booste ta créativité et entretient ton imaginaire. Et que ça peut te servir à la fois dans ta vie perso ET professionnelle. Avec toi on ne s’ennuie jamais, tu as toujours de nouvelles idées d’activités, tu crées davantage de choses et tu restes curieux.se. Côté pro, tu fais preuve de plus d’initiatives, tu es pro-actif et, surtout, tu sors des sentiers battus (think outside the box). Et ça, c’est super valorisé en entreprise !giphy6.
    .
  3. Tu voyages (presque) gratuitement
    Vol direct pour Narnia ou l’Alagaësia pour seulement le prix du bouquin et sans les retards de la SNCF. Quand d’autres dépensent des fortunes pour partir à l’autre bout du monde, toi, tu découvres d’autres univers tout aussi riches, voire plus, en restant sous ton plaid avec une bonne tasse de thé.giphy7.
    .
  4. La littérature jeunesse est aussi riche que la littérature « adulte-classique »
    Hey coucou les sceptiques ! Saviez-vous que Tolkien a écrit Biblo le Hobbit en le pensant comme un conte pour enfant ? Et saviez-vous que des thèses très sérieuses ainsi que des cours ont été tenus sur Harry Potter dans les plus prestigieuses universités du monde ?
    Oui oui.
    Un exemple ?
    « Becoming a hero : Homer to Harry Potter », Luke Taylor, HARVARD, 2013.
    Un autre ?
    « Les langages de JK Rowling », Carole Mulliez, UNIVERSITE DE PARIS IV – SORBONNE, 2009.
    Arrêtez de penser que la littérature jeunesse n’est destinée qu’aux enfants qui s’ennuient. Il y a de véritables problématiques d’écriture, de sens et de symbolique dans beaucoup, beaucoup, d’œuvres de la littérature jeunesse. Ne lui enlevons pas ses lettres de noblesse. Bisous les sceptiques.giphy8.
    .
    .
  5. La littérature jeunesse a également ses propres classiques
    On parlait de Tolkien et JK Rowling ci-dessus, qu’en est-il de Lewis Carroll, les frères Grimm, Perrault, et même Christelle Dabos, Philip Pullman et tant d’autres ? Hum ? À quoi définit-on un « classique de la littérature » ? La portée philosophique des thèmes abordés ? L’écriture ? Le nombre d’exemplaires vendus ? Quelle que soit la définition choisie, la littérature jeunesse remplit les conditions. Et les remplira toujours.giphy9
    .
    .
  6. Tu sauras quoi conseiller à tes gosses et ceux des autres…
    Et leur montrer tes 10 éditions de Peter Pan et ta collection de Chair de Poule. Entre autres.giphy10
    .
    .
  7. Tu n’a pas besoin de te justifier, pour quoi que ce soit, et surtout pas pour tes passions
    Hé oui. Ça parait tout bête mais PERSONNE n’a le droit de te mépriser pour ce que tu lis, regarde à la télé, écoute, bois, manges, aimes. Tout le monde est en droit de ne pas aimer quelque chose, ça ne donne pas le droit de se permettre de juger. Alors sois fier.e de ce que tu lis. Tu réalises l’une des plus importantes des choses : prendre du recul sur toi pour t’ouvrir à de nouveaux univers, sans d’autre aide que ton imagination. Et ça, peu de gens arrivent à le faire. So, you’re the best. Et les pas contents n’ont qu’à se faire cuire un steak.
    giphy12

Voilà. C’est tout pour moi. Et toi, pourquoi t’es fier.e de lire de la littérature jeunesse ?

34 réflexions au sujet de “Les 7 raisons d’être fier.e de lire de la littérature jeunesse à plus ou moins 23 balais”

  1. Bien dit 😀 ! La même réflexion pourrait s’appliquer aux genres de l’imaginaire, souvent considérés à tort comme étant dédiés aux enfants/ados oO ! C’est aussi pour ça qu’on en retrouve beaucoup au rayon jeunesse, et pour ça que j’y pioche mes lectures !

    Ceci dit, il m’arrive de reprocher aux auteurs de littérature jeunesse de prendre les jeunes pour des « idiots », justement. A croire que parce qu’on est plus jeune, on n’est pas capable de saisir toutes les subtilités d’un personnage, d’une relation ou même d’évènements divers. Du coup, ça donne de gros clichés, des facilités de scénario et une énorme déception à la fin :/

    A côté de ça, certains auteurs, comme J.K. Rowling, Christelle Dabos ou encore Christopher Paolini (oui, je suis aussi une grande fan d’Eragon ^^), sont capables de produire ce que j’appelle de la lecture tout public : accessible à la jeunesse, mais susceptible de satisfaire un public plus âgé, car pleinement aboutie 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi ! D’ailleurs, en écrivant cet article, j’ai souvent dévié sur la fantasy, souvent considéré comme un sous-genre. Mais du coup ça voulait dire parler aussi de fantasy adulte, et comme je voulais tourner l’article autour de la littérature taguée « jeunesse », j’ai un peu mis ce point de côté.
      Mais très clairement, la fantasy mériterait qu’on lui redonne aussi ses lettres de noblesse !

      Et concernant les auteurs jeunesse, je pense pareil que toi. Certains tombent parfois dans la facilité et n’ont pas forcément conscience que leur lectorat peut très bien appréhender des intrigues/personnages plus complexes.

      Anyway, merci pour ton commentaire, et continuons notre combat pour la lecture, quel qu’en soit le genre 😀 ❤

      Aimé par 1 personne

  2. J’ADORE ton article, c’est vrai, bien dit et surtout ça fait du bien : à bas les clichés sur la littérature jeunesse bon sang ! J’aime lire ces livres et je ne m’arrêterai pas, jamais parce que je m’en fou de ce que peuvent penser les andouilles qui ne lisent des « classiques » ou des romans « adultes » que pour se montrer intelligent !

    Aimé par 1 personne

  3. Mais je suis tellement d’accord avec tous les points que tu as cité ! C’est tellement moche de juger quelqu’un (de le juger tout court d’abord) par rapport à ses lectures. Je pense que l’on est libre de lire ce que bon nous semble, et que ça ne regarde personne. Je te rejoins dans ton combat ma poule ! ♥

    Aimé par 1 personne

  4. Excellent article ! Il y a sûrement encore des adultes qui n’ont pas compris tous les sous-entendus des Désastreuses aventures de nos pauvres orphelins, alors que c’est une des plus grandes sagas de la littérature jeunesse ! Et d’accord avec toi sur la notion de classique, beaucoup d’œuvres de cette catégorie appartiennent à la litté jeunesse.
    De toute façon, Hermione est plus mature que ces « adultes » qui critiquent nos livres chéris !

    J'aime

    1. C’est vrai que certains livres mériteraient de se trouver dans les deux rayons.. Mais ça commence à arriver ! Je pense notamment à la Passe-Miroir de Christelle Dabos qu’on retrouve à la fois chez les « ado/jeunes » et les « adultes » ! 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Oui sa c’est super. Parce que quand tu sait que sa doit être dans tel rayon, et que quand tu y va tu le trouve pas. T’es obligé de demander, et quand tu vois où il l’ont mis à des moments tu comprend pas tellement pourquoi il est là. Alors qu’il devrait dans tel rayon ^^

        J'aime

  5. OLALA MAIS AMEN ! Je dis OUI ! J’approuve tout ce que tu dis ! J’ai la chance d’avoir un entourage qui ne m’a jamais jugé pour ça (ou alors ils le cachent bien …) mais rien que de penser que certaines personnes pourraient se permettre de juger ma passion… ça me donne envie de hurler ! Tu as raison, il faut arrêter de prendre la littérature jeunesse de haut et il faut assumer ses passions. *-* Merci pour ce bel article ! ❤

    Aimé par 2 people

  6. Moi, ta mère (à 50 ans révolus) mon dernier achat fut les Fables de La Fontaine, livre animé, magnifique. Le visuel des livres jeunesse comme l’ensemble de l objet livre prête à la rêverie, et procure une sensation de bien être dans ce monde de brute! continuons à nous bercer dans le monde merveilleux de Lewis Carroll ou autre auteurs pour petits et grands, in fine pour tous. La lecture est essentielle à la compréhension de toute chose, même des mathématiques! enfin, sachons que les auteurs et écrivains de la littérature « jeunesse » se sont tous inspirés indéniablement de la littérature dite « classique », philosophique…étant généralement eux mêmes de grand lecteurs. Alors tous à vos « Lettres » « mots » « expressions de styles » ou « arabesque »…avec bonheur et sans parti pris quelconque.La vie des mots, le langage circule…et que les Mots d’Arva se poursuivent..

    Aimé par 2 people

  7. Yeeeees cet article est parfait !!! Je n’ai jamais eu a subir ce genre de réflexions dévalorisantes sur mes lectures et HEUREUSEMENT ! La littérature jeunesse est , et restera pour moi un incontournable ! C’est que du bonheur et que personne ne vienne juger ça ! Et toc ! :P♥

    Aimé par 1 personne

  8. Il est génial ton article ! A un moment je culpabilisais aussi.. Mais maintenant je suis très fière d’en avoir fait mon travail et de pouvoir en discuter de manière constructive avec mes élèves !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s