PROXIMA DU CENTAURE

Résultat de recherche d'images pour Titre : Proxima du Centaure
Auteure : Claire Castillon
Edition lue : Flammarion Jeunesse
Date de parution : 7 février 2018
Prix : 13€

bonne lecture les mots d'arva

Univers : x x x x x
Intrigue : x x x x x
Personnages : x x x x x
Ecriture : x x x x x


R é s u m é
Tous les matins, Wilkco regarde Apothéose passer sous sa fenêtre. Jusqu’à ce qu’un jour, il se penche tellement qu’il tombe.


M o n _ a v i s

2018-01-24 081854129711..jpg

Tout d’abord, je tiens à remercier chaleureusement les éditions Flammarion pour l’envoi de ce roman et des jolis goodies associés !
La lecture de Proxima du Centaure a été très particulière pour moi. J’ai dévoré ce livre de 250 pages en une traite, et deux heures de temps.
Et j’en suis sortie en larmes.

 

Proxima du Centaure, c’est un magnifique texte très contemplatif, du fait de la situation particulière du narrateur.Je ne peux pas en dévoiler trop de peur de briser la poésie de ce récit d’une violente tendresse.Le lecteur est pris dans un tourbillon d’émotions, les siennes et celles des personnages entrant souvent en résonance. On y retrouve énormément de choses : l’amour filiale, l’amour adolescent, l’amitié, l’espoir, les gens qui passent, ceux qui restent, la peur de la mort, la soif de vie.
Il a été très difficile pour moi de donner une note à ce livre qui m’a bouleversée. Prendre du recul et attribuer des points aux éléments que je « juge » d’habitude dans mes chroniques n’a vraiment pas été un mince affaire, car Proxima du Centaure comporte, pour moi, un défaut qui est aussi une grande qualité.
Je m’explique : l’écriture de Claire Castillon est très poétique et enlevée, mais c’est parfois too much. Elle décrit avec merveille les sentiments des personnages, leurs relations, leurs rêves et leurs espoirs. Cependant, cette finesse et ce lyrisme m’a parfois sortie du récit, car trop décalé par rapport aux situations décrites. Je l’ai trouvé parfois un peu… pompeuse. Et à mon sens, elle n’avait pas besoin d’en faire tant pour toucher le lecteur. Mais c’est franchement minime et totalement subjectif !

Le roman reste une perle à découvrir de toute urgence, avec de quoi essuyer vos larmes.

À lire si vous aimez Allez voir ailleurs si
Les romans contemplatifs

La thématique de la maladie

Les textes puissants et pleins d’émotions

Résultat de recherche d'images pour "inséparables livre" Résultat de recherche d'images pour "nos étoiles contraires" Image associée

Vous aimez les romans d’action

L’exposition (voire sur-exposition)
des sentiments vous ennuie

Vous ne voulez pas pleurer
à la fin de votre lecture