Road to write #1

Il y a trois jours, à l’occasion du NanoWrimo et sur les conseils de quelques un.e.s d’entre vous qui se reconnaîtront, je me suis replongée corps et âme dans la rédaction de mon roman. Et aujourd’hui, je réponds à VOS questions* !

*Vous pouvez continuer de poser vos questions en commentaire, j’y répondrai dans un prochain article ! 🙂

Quel logiciel utilises-tu ?
Je suis sur Scrivener. C’est un logiciel d’écriture payant (45€) qui me permet d’avoir à la fois mon manuscrit et tous mes docs de recherche en un seul et même endroit. Il y a beaucoup de fonctionnalités différentes, dont un générateur de noms, et son organisation des chapitres en arborescence me facilite tellement la vie ! En plus de ça, contrairement à word, il n’alourdit pas le texte avec des microcodes (mise en forme du texte, espace insécables etc), ce qui fluidifie la navigation dans de gros fichiers. Typiquement, pour mon mémoire d’environ 100 pages, mon ordi souffrait un peu à ouvrir word. Je vous raconte pas la galère pour un roman qui s’annonce être une grosse brique ! Bref, je suis vraiment convaincue par ce logiciel, et je trouve qu’il vaut largement son prix (surtout si mon roman s’avère être un best-seller. Quoi ? On peut toujours rêver non ?). Petit point négatif, comme je suis sur Windows, je suis victime de la discrimination de la pomme et n’ai droit, pour l’instant, qu’à la version 1. La version 3 est dispo sur Apple et elle a l’air juste trop bien (avec l’incorporation d’une fonction timeline ! *hyperventilation*). Cette version arrivera sur windows d’ici la fin de l’année normalement, et si vous achetez la version actuelle, la mise à jour sera gratuite ! Je vous laisse découvrir tout ça sur le site de Scrivener.

< Découvrir Scrivener >

Scrivener on different devices

 

Tu utilises autre chose que le logiciel ?
Yes ! Des feuilles volantes, des carnets de croquis, pinterest (pour l’inspiration de l’univers et du style vestimentaire de mes personnages), et j’ai aussi fait une sorte d’album scrapbooking dans lequel je colle des images qui m’inspirent. Quand je bloque sur un passage, je le parcours en quête d’un regain d’imagination.

 

Est-ce que tu es satisfaite de ce que tu écris ?
Ça dépend clairement des jours ! Mon objectif aujourd’hui n’est pas de cracher tout de suite la version finale de mon roman. C’est, de toute façon, quelque chose d’impossible. Trouver la bonne tournure et les bons rythmes viennent en réécrivant encore et encore certains passages. Les tweets de V.E. Schwab (l’auteure de la saga magistrale Shades of Magic) sont très inspirants à ce sujet.

Le premier jet de votre roman, votre nouvelle ou votre poème, sera normalement merdique, mais au moins il sera là. Pour le moment je suis dans une phase où j’écris beaucoup, sans faire vraiment attention au style. Mon but est de créer un monde crédible, des personnages forts et une intrigue qui tient la route. Ensuite je reviendrai sur le style. Donc, oui, je suis plutôt satisfaite de ce que j’écris, parce que j’essaye de ne pas placer la barre trop haute pour le moment 🙂

 

Est-ce que tu as déjà le titre de ton roman ?
YES ! Et c’est Brasaskoven, du suédois « brasa » qui signifie « le feu » et du danois « skoven » qui veut dire « la forêt ». Je vous laisse vous imaginer des choses 🙂

 

Ce sera une saga ou un one shot ?
Je pense que ce sera au moins une duologie, parce que vu comme c’est parti je ne pense pas pouvoir développer tout ce à quoi je pense. Et je n’ai pas envie d’atrophier certains pans de l’histoire. Donc j’écris et on verra bien, mais clairement ce sera en plusieurs tomes (et puis j’ai graaaave envie de mettre des gros cliffhangers MOUAHAHA !).

Est-ce que tu sais déjà comment ça va finir ?
Oui.

giphy.gif

 

Est-ce que tu t’inspires de tes lectures ?
Je pense qu’on ne peut pas y échapper et franchement ça me fait peur. Parce que ce que je veux éviter par dessus tout c’est de réécrire les livres que j’ai aimés. En discutant avec une amie auteure, elle m’a dit que ça arrivait forcément, du moins au début. Après, c’est clair que je remettrai dans mon roman des procédés, des ambiances et des tonalités qui m’ont plus dans mes lectures. Mais je veux vraiment éviter le plagia et écrire ma propre histoire, et je pense que c’est un équilibre assez compliqué à atteindre. Je m’inspire aussi beaucoup de la mythologie nordique (j’ai d’ailleurs surligné la moitié de La mythologie Viking de Neil Gaiman), alors je dois AUSSI faire gaffe à l’appropriation culturelle. Bref, je me facilite pas la tâche !

 

Où est-ce que tu aimes écrire ?
Chez moi sur la table de mon salon avec un bon verre de thé. Mais aussi dans des cafés ! Chose assez extraordinaire parce que je ne suis jamais allée prendre un café toute seule. Et là, je passe des heures à la table de coffee shops, plongée dans mon histoire. Finalement, je pense que je préfère ce contexte au silence de chez moi. Je suis entourée de musique d’ambiance, de discussion, d’odeurs et de bruit de café qui coule, et franchement ça stimule vraiment ma créativité. J’ai testé deux adresses très sympa pour l’instant :

Le moustache café (bibliothèque François Mitterrand), un bar à chat super sympa. On y mange bien, on est accueillis comme des princes et les chats sont adorables. Certains montaient sur la table, intrigués par le bruit de mes touches d’ordi j’ai cra-qué !

 

Le café-restaurant L’arrosoir (avenue Daumesnil), avec ses banquettes uuuultra confortables et son ambiance cosy. La rue est un peu bruyante, mais ça ne m’a pas forcément dérangée. En plus il est juste en dessous de la coulée verte; ce parc tout en longueur qui permet d’éviter la ville sur 4,5 kilomètres !

2018-11-05-03407057636431777537.jpg


Et voilà

J’ai fait le tour des questions que vous m’avez posées sur ma story insta, j’espère que mes réponses éclairent votre lanterne 🙂 N’hésitez pas si vous avez d’autres interrogations, je me ferai une joie d’y répondre ! Je vous invite aussi à me suivre sur instagram et aller voir mes stories à la une, je les alimente très régulièrement, notamment en petits aperçus de mon roman 😉

instagram les mots d'arva

Si vous écrivez aussi, je vous souhaite plein de courage et une belle aventure ❤

7 commentaires sur « Road to write #1 »

  1. Super intéressant ton article poulette ! Pour ma part j’écris essentiellement sur des cahiers. Je réécris ensuite sur Word ce qui me permet d’accentuer le style, ou parfois d’aller plus loin que le 1er jet. Par contre ton outil de rédaction me tente beaucoup ! J’ai vu tes stories sur le sujet et j’adore le style paperboard pour l’organisation des parties et chapitres mais egalement pour la création de noms ! J’espère pouvoir me consacrer de plus en plus à l’écriture. J’écris principalement chez moi, mais le faire dehors, dans un café, m’intéresse d’autant plus que ça pourrait m’aider dans ma créativité. Bonne continuation à toi ! À bientôt 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire ma belle ! C’est une bonne méthode aussi, on n’écrit jamais mieux qu’à la main je trouve 🙂 et vraiment si tu veux te lancer davantage dans l’écriture Scrivener et vraiment génial ! A tout vite 😀

      Aimé par 1 personne

  2. Ca y est j’ai pu enfin lire ton article et donc tu as réussi a répondre à toutes mes questions sur scrivener sans que je te les ai poser. Si c’est pas beau tout ça ^^.
    Ce logiciel a l’air vraiment excellent. 45€ c’est un budget après tu as bien mis en avant tout l’intérêt qu’il possède. Et le fait qu’il allège les fichiers n’est pas le moindre parce que si c’est pour éviter de ralentir l’ordi a chaque fois qu’on l’allume c’est un vrai plus. Et le fait de pouvoir jongler entre texte et notes c’est ultra-ingénieux. Et le générateur de noms !! Non mais je trouve ça absolument génial.
    Je vais réfléchir encore un peu à si je l’achète ou pas. Comme les fêtes approche je vais faire des heures supp’ à la librairie et je ne suis pas sûre d’avoir le courage de me mettre réellement à mon roman (enfin un des nombreux que j’ai en tête haha). Je pense que ce sera pour 2019. Si je me lance ce sera mon unique bonne résolution parce que c’est THE résolution quoi. J’ai tellement le syndrome de l’imposteur quand j’écris que ce sera un challenge.

    J’adore ton idée de scrapbooking pour trouver l’inspiration quand tu bloques. C’est très ingénieux. J’aimerais bien voir des photos, petite curieuse que je suis, enfin si c’est envisageable.

    Et les cafés que tu présentes sont trop chou celui avec les chats j’aimerais trop par exemple. J’adore ces petites bêtes là. Malheureusement s’il y en a trop autour de moi je fais des allergies. Donc je crois que je choisirais plutôt l’option banquette au café-restaurant l’arrosoir. Qui sait un jour ton livre sera peut-être tellement connu que ces deux lieux seront des lieux de pèlerinages comme à Edimbourg pour J. K Rowling. En tout cas je te le souhaite.

    Merci pour ton article je l’ai adoré et désolé pour ce commentaire de six pieds de longs ^^.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire ! Je suis contente d’avoir pu anticiper tes questions hihi ! C’est une bonne résolution, de commencer à écrire ! J’espère que tu t »amuseras avec ton histoire et tes personnages 🙂
      Je mettrai un extrait de mon carnet d’inspiration dans le prochain Road to write.
      Et pour les lieux de pélerinage… je pense qu’on en est encore trèèèèèèèès loin ahah !

      J'aime

  3. Super article ! C’est motivant de voir du monde écrire 🙂 Je travaille aussi sur Scrivener et c’est vrai que la version 3 se fait vraiment attendre. Il y a beaucoup de choses qui sont disponible sur mac et toujours pas pour Windows… Vivement la mise à jour !

    Bon courage pour l’écriture de ton roman !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.