Par le feu – Will Hill

Par le feu // one-shot – série
Will Hill // Edition lue : Casterman (ENC) / 18,90€
secte / manipulation / roman coup de poing
En librairie le 6 mars 2019
Excellente lecture !

par le feu les mots d'arva

De quoi ça parle ?
Avant, elle vivait derrière la clôture.
Elle n’avait pas le droit de quitter la Base.
Ni de parler à qui que ce soit.
Parce que Père John contrôlait tout et qu’il établissait des règles.
Lui désobéir pouvait avoir des conséquences terribles.
Puis il y a eu les mensonges de Père John.
Puis il y a eu le feu…
Inspiré par l’histoire vraie de Waco, YA Book Prize 2018.

 

Et j’en pense quoi ?

Lorsque les éditions Casterman m’ont proposé de recevoir ce roman, je n’ai pas longtemps hésité. Ce livre détonne dans le paysage de la littérature Young adult, et pour cause : loin d’un univers fantastique ou fantasy, il nous plonge dans les horreurs de notre propre monde. Celui de la manipulation à l’extrême, du contrôle de la pensée, des sectes. Nous suivons Moonbeam, tout juste rescapée de l’incendie qui a détruit le camp de la Légion du Seigneur, dans son combat pour se reconstruire, ou plutôt construire son identité, sa vie, après avoir grandi derrière les grillages. Des grillages qu’elle ne pouvait plus traverser. Car Dehors, les Agent du Serpent attendent. Alors il faut prier, écouter le père John et attendre la bataille finale. La routine. Encore et toujours. Suivre les règles. Obéir. Se taire. Ne pas penser. Mais du jour au lendemain, Moonbeam voit son monde s’écrouler. Et la désillusion avait commencé bien avant…

Tout au long du roman, Moonbeam lutte contre des habitudes et des croyances ancrées si profondément dans son être que le lecteur en vient parfois à être lui-même convaincu de certaines « vérités ». J’ai été impressionnée par la capacité de l’auteur à rendre le récit et les événements, tant avant qu’après l’incendie, vibrants et.. réels. Car on sait qu’on lit un roman. Mais on sait aussi que cette histoire a été inspirée de faits véridiques. Par le feu, c’est le portrait glaçant de la folie des hommes, de ces pourritures qui, dotées d’un charisme et d’une verve au dessus de la moyenne, s’immiscent dans la tête des gens pour contrôler leurs vies… et en tirer profit. J’ai été révoltée par le pouvoir du père John, par ses mensonges et ses manipulations tellement bien présentées qu’on en viendrait presque à dire amen à tout ça.

Mais surtout, j’ai été touchée par le courage de Moonbeam. Une jeune femme que la vie dans la Légion du Seigneur n’a pas épargnée, mais qui tente de s’en sortir envers et contre tout. Cette jeune fille qui, malgré le bourrage de crâne qu’elle subit depuis sa plus tendre enfance, va oser remettre en question le fanatisme qui l’entoure, quitte à se mettre en danger. J’ai beaucoup apprécié le fait que l’auteur ne la pointe pas du doigt en lui collant l’étiquette de la pauvre cruche qui a été bien stupide de croire à tout ça. Parce qu’il y a eu de belles choses, de beaux moments dans le camp de la Légion du Seigneur…

Ce roman m’a beaucoup fait réfléchir sur le phénomène de croyance et le mécanisme qui régit  les sectes. Finalement, ce n’est pas l’organisation même de la secte qui est néfaste. Certains groupes de personnes vivent en marge de la société, construisent leur propre culte, mais en harmonie et en parfaite connaissance de cause. Le vrai problème, c’est la personne qui a le pouvoir, et celle en qui l’on croit. Si cette personne est bien intentionnée, alors tout va bien. Dans le cas contraire, les choses se compliquent, et on entre dans un cercle vicieux duquel on ne ressort plus…

En bref, Par le feu est un roman qui dérange et met en lumière la vie complexe de ces personnes qui décident de placer leur foi et leur vie entre les mains de pervers narcissiques.
À faire lire, à tout âge !

La playlist du livre

Vous connaissez mon amour de la musique. Dorénavant, pour chaque chronique, je vous donnerai 5 chansons qui, je trouve, collent parfaitement. Enjoy !

» God’s gonna cut you down, Johnny Cash
Go tell that long tongue liar
Go and tell that midnight rider
Tell the rambler
The gambler
The back biter
Tell ’em that God’s gonna cut ’em down
écouter

» Mad World, Gary Jules
Children waiting for the day they feel good
Happy birthday, happy birthday
Made to feel the way that every child should
Sit and listen, sit and listen
écouter

» Another brick in the wall, Pink Floyd
We don’t need no education
We don’t need no thought control
No dark sarcasm in the classroom
Teachers leave them kids alone
Hey, teachers, leave them kids alone
All in all it’s just another brick in the wall
écouter

» Mourir pour des idées, Georges Brassens
Des idées réclamant le fameux sacrifice
Les sectes de tout poil en offrent des séquelles
Et la question se pose aux victimes novices
Mourir pour des idées, c’est bien beau mais lesquelles?
Et comme toutes sont entre elles ressemblantes
Quand il les voit venir, avec leur gros drapeau
Le sage, en hésitant, tourne autour du tombeau
Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
D’accord, mais de mort lente
écouter

» Karma police, Radiohead
Karma police
I’ve given all I can
It’s not enough
I’ve given all I can
But we’re still on the payroll
écouter

BONUS
» Killing in the name, Rage against the Machine
Those who died are justified, for wearing the badge, they’re the chosen whites
You justify those that died by wearing the badge, they’re the chosen whites
Some of those that work forces, are the same that burn crosses
Killing in the name of !
And now you do what they told ya
Now you’re under control
FUCK YOU I WON’T DO WHAT YOU TELL ME !
écouter

10 commentaires sur « Par le feu – Will Hill »

  1. Tes photos sont trop cool ! Et j’aime beaucoup l’idée de la playlist hehe
    Sinon ce roman me tente bien, je trouve qu’il y a peu de romans qui traitent de sectes et tout, donc je trouve ça intéressant, il est sur ma wishlist !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.