Viens, on s’aime – Morgane Moncomble


ROMANCE
PREMIÈRE FOIS

AMITIÉ
NEW ROMANCE

 

viens on s'aime les mots d'arva


DE QUOI ÇA PARLE ?

Les limites entre l’amour et l’amitié sont ténues…
Soir de réveillon : l’ascenseur tombe en panne et isole du monde un garçon et une fille… Cela pourrait être le début d’une belle histoire d’amour entre Loan et Violette sauf que… le jeune pompier est déjà en couple avec Lucie et il est très amoureux.
Rien ne les empêche de devenir amis et de prouver que l’amitié entre un garçon et une fille est tout à fait possible. Un an plus tard, tout a changé : la petite amie de Loan l’a quitté et Violette commence à nouer une jolie idylle avec un autre garçon, Clément… Seule leur amitié perdure envers et contre tout.
Violette fait alors une bien curieuse proposition à Loan : encore vierge, elle lui demande d’être son premier amant, bouleversant ainsi toutes les règles de leur relation amicale.
Loan hésite. Il n’a aucune envie de mettre en danger leur belle amitié mais il sait que si Violette a besoin de lui, il répondra présent. Cela peut tout changer entre eux mais c’est peut-être ce dont ils ont envie tous les deux…

Sans titre.png


ET J’EN PENSE QUOI ?

Avant de commencer cette chronique, je tiens à dire que je ne suis pas une grande lectrice de new romance, new adult, et tout le tralala 🙂 Mais, Morgane (allez voir son blog d’ailleurs) est une merveilleuse rencontre humaine, alors je me devais de donner une chance à son roman, et ça a été une merveilleuse surprise !

☆☆☆☆/5

Ce qui fait la force de Viens, on s’aime (VOSA), c’est la plume de l’autrice. Elle est fluide et indéniablement authentique. Sincèrement, j’ai cru aux personnages et à l’histoire dès la première ligne. Alternant entre les points de vue de Violette et Loan, en entre dans leur vie avec pudeur, mais sans chichis. C’est doux, respectueux, et ça ne fait pas dans le voyeurisme, chose que je redoutais un peu en me lançant dans ce genre littéraire (on a tous nos préjugés ne me jetez pas la pierre 🙂 ). J’ai eu l’impression de lire un journal intime, ou d’écouter ma meilleure amie me raconter sa vie, ses joies et ses peines. Le tout assaisonné de jolies touches de poésie de temps en temps.

« Violette fait partie de ces personnes entières qui vous ouvrent leurs bras d’un regard et ne vous laissent jamais partir. Ces gens-là sont dangereux parce qu’ils vous gardent involontairement sous leur emprise. Et le pire, c’est que vous aimez ça. »

Concernant l’intrigue, elle est un peu tirée par les cheveux sur la fin. Même si elle reste mignonne et pleine de rebondissements, j’ai trouvé certains arcs un peu superflus, ou peut-être pas assez développés, et c’est dommage. J’ai aussi eu du mal à m’attacher à Violette, dont je ne comprends ni les choix, ni les réactions. Mais c’est un premier roman, écrit par une jeune femme de 18 ans qui a grandi depuis. Alors peut-être que ma cette impression est due à cela, mais aussi au fait que mes premiers amours remontent il y a longtemps, et que j’ai oublié à quel point on pouvait être idiot quand on est sous le charme de quelqu’un 🙂

C’est sincèrement une histoire tellement… belle. De celle qui n’arrive que dans les films. Nan, pas forcément. Parce que parfois il faut ouvrir les yeux sur ce qu’on est et ce qu’on ressent, sans mensonges, sans avoir peur. C’est compliqué, mais, parfois, ça donne quelque chose d’extraordinaire.

Pour les personnages, big up spécial à Loan qui est à croquer (dans tous les sens du terme), ainsi qu’aux personnages secondaires qui sont pleins de pep’s et ultra bien développés. Je les ai tous aimés ! D’ailleurs, j’ai très envie de me plonger dans Aime-moi je te fuis qui suit la relation amour-haine entre deux personnages secondaires de VOSA.

En bref, je suis très heureuse que Viens, on s’aime ait été ma porte d’entrée dans la new romance. Je crois que je suis prête à en lire davantage, et à combattre mes a priori. Parce que, ce bouquin, c’est un bonbon au chocolat, et que parfois, ça fait du bien.

Avez-vous des romances à me conseiller ?

 

 

4 commentaires sur « Viens, on s’aime – Morgane Moncomble »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.