Furyborn – Claire Legrand


FANTASY
MAGIE ÉLÉMENTALE
RÉBELLION
PROPHÉTIE

 

furyborn - les mots d'arva.png


DE QUOI ÇA PARLE ?

When assassins ambush her best friend, Rielle Dardenne risks everything to save him, exposing herself as one of a pair of prophesied queens: a queen of light, and a queen of blood. To prove she is the Sun Queen, Rielle must endure seven elemental magic trials. If she fails, she will be executed…unless the trials kill her first.

One thousand years later, the legend of Queen Rielle is a fairy tale to Eliana Ferracora. A bounty hunter for the Undying Empire, Eliana believes herself untouchable–until her mother vanishes. To find her, Eliana joins a rebel captain and discovers that the evil at the empire’s heart is more terrible than she ever imagined.

Trad française faite maison : Lorsque des assassins tendent une embuscade à son meilleur ami, Rielle Dardenne prend tous les risques pour le sauver, se révélant alors être l’une des deux reines que la prophétie annonce : une reine de lumière, et une reine de sang. Pour prouver qu’elle est la reine de lumière, Rielle doit se confronter aux sept épreuves de magie élémentale. Si elle échoue, elle sera exécutée… sauf si ces épreuves la tuent d’abord.

Mille ans plus tard, la légende de la Reine Rielle est un conte de fée pour Eliana Ferracora. En tant que mercenaire aguerrie pour l’Empire Éternel, elle se sent intouchable… jusqu’à ce que sa mère disparaisse. Pour la retrouver, Eliana s’associe à un capitaine rebelle et découvre que le mal qui ronge le cœur de l’Empire et bien plus terrible que tout ce qu’elle avait imaginé.


ET J’EN PENSE QUOI ?

I fear no darkness
I fear no night
I ask the shadows
To aid my fight

Ahlala LA LA. Par où commencer… Peut-être par le fait que j’étais tellement hypée par Furyborn que j’ai dévoré les 100 premières pages… avant de sombrer lentement dans un ennui mortel qui m’a amenée à l’abandon simple et définitif de cette histoire tellement prometteuse à 85% de ma lecture. Explications.

☆☆,5/5

S’il y a une chose qui m’a plu dans ce roman, ce sont les personnages et leurs interactions. Les dialogues sont écrits au couteau, et leurs traits de caractère bien prononcés apportent profondeur et piquant à l’histoire. J’ai beaucoup aimé Remy, le frère d’Eliana, qui malgré son jeune age croit dur comme fer que les choses s’arrangeront, et comprend souvent bien mieux les enjeux de son monde que sa grande sœur. Rielle et Audric sont également très intéressants et dégagent une aura puissante qui transpercent les pages. Par contre, aucun atome crochus avec Eliana et the Wolf, mais alors zé-ro. Je n’arrive même pas à les détester, je suis juste.. indifférente.

Et c’est bien ça le problème de ce roman : au fur et à mesure de ma lecture, tout me paraissait de plus en plus vain. Rielle enchaîne les épreuves de la terre, de l’eau, du fer  etc (y’en a sept bordel) pour prouver qu’elle est la nice queen et pas celle qui détruira le monde tandis qu’Eliana passe son temps à enchaîner les mauvaises décisions dans le but de retrouver sa mère (nan sincèrement aucune empathie pour elle). Aaaand that’s it pendant les 3 quarts du bouquin.
Le truc, c’est que, en soi, pourquoi pas. Les roman slow paced (lents), ça me va. Mais alors POURQUOI faire un premier chapitre qui spoile toute l’intrigue ?! Non parce que, comment dire… Toutes (je peux pas mettre plus d’emphase sur ce mot, j’espère que vous avez compris) les révélations qui arrivent au fur et à mesure des chapitres sont données dans le premier. Sans mentir, je n’ai été surprise par rien.. parce que j’avais déjà toutes les réponses dans les premières pages ! Parce que, ce premier chapitre est situé chronologiquement après l’histoire de Rielle, et avant celle d’Eliana. Et c’est JUSTE le point de bascule du monde. Sincèrement, j’aurais aimé ne pas lire ce premier chapitre, et me lancer direct à partir du deuxième. D’ailleurs, si cette lecture vous intéresse, je vous conseille de faire ça. Vous aurez au moins le plaisir d’être surpris.e, contrairement à moi (franchement je m’en remets pas, je suis si triste).

why would you do this to me? GIF
En fait, c’est, encore une fois (cc Marissa Meyer), comme si l’autrice n’avait pas confiance en son public et donnait déjà digérées les clés pour comprendre son roman. Et ça a le don de me gaver. Parce que quand on a ce genre d’intrigue, ces personnages et cette plume (très visuelle et incisive), c’est trop dommage de tout gâcher à cause du chapitrage.

BREF.

J’ai donc forcé jusqu’à 85% de ma lecture (c’est ma tablette qui le dit), en me disant que peut-être j’allais me retrouver sur les fesses, mais j’ai fini par lire uniquement les dialogues, puis par sauter des pages, et ce n’est clairement pas le genre de choses que j’aime faire. Donc, j’ai laissé tomber, et je ne ressens même pas le besoin qu’on me spoile la fin, puisque j’ai la désagréable impression de la connaitre. Déception, donc, pour ce roman de fantasy qui avait l’air vraiment chouette, mais qui se tire une balle dans le pied dès les premières lignes.

Edition lue : hardback US

3 commentaires sur « Furyborn – Claire Legrand »

  1. Ahh j’avais trop aimé Furyborn XD pas cool que toi tu sois passée un peu à côté. Je te rejoins sur le côté assez lent, d’habitude je déteste, là c’est passé crème, peut être aussi parce que j’ai réussi à m’identifier et apprécier les personnages. Je me souviens plus trop du spoile du premier chapitre par contre mais c’est genre un procédé que je supporte pas non plus XD
    Kin

    Aimé par 1 personne

Répondre à loticadream Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.