Waiting for Christmas #2

Huhuhu nous sommes enfin en déceeeeembre !
C’est l’heure du deuxième article Waiting for Christmas (le premier est à retrouver ici), et aujourd’hui, on va parler sapin.

C’est la première fois depuis que j’ai quitté le cocon familial que je fais un sapin chez moi. C’était un moment ultra important pour moi, dont je vous partage quelques bribes ici !

Tout commence jeudi 29 novembre. Je ne tiens plus, j’ai besoin d’apporter Noël chez moi. « Allo, chéri ? Voui.. Est-ce qu’on se retrouverait pas chez Truffaut pour prendre un sapiiiin steupliiiiiize ? ».
La réponse est OUI ! Ni une ni deux, me voilà à la pépinière de Truffaut, cherchant l’arbre qui trônera au milieu de notre salon. Je le remarque DI-RECT et pose une main résolue dessus. On me l’emballe, et je pars avec toute guillerette en attendant mon chéri. Au loin, j’entends une jeune femme dire « Bon, bah c’est con c’est celui que je voulais. »

Dans ma tête ⇓happy full house GIF

Bref. On finit par arriver à la maison, j’enfile mon plus bel ensemble t-shirt trop large et bas de pyjama cocooning, et c’est partiiiiii ! Comme je suis une influenceuse du tonnerre, j’ai pensé à vous faire un time-lapse, donc régalez-vous les yeux avec ma prestance hors du commun et le swagg (swaag ?) de mon sapin.

 

Voilà voilà. Je me sens déjà mieux avec ce BEAU SAPIN ROI DES FORÊTS au milieu de mon salon. Pour info : je l’ai mis dans la litière du chat qu’on n’a pas (c’est celle qu’on avait achetée pour garder le chat des parents de mon mec BREF) remplie d’un peu d’eau. Ça permet d’humidifier la bûche, et donc de garder l’arbre frais plus longtemps. La guirlande lumineuse vient de je ne sais plus où, et les boules sont un mélange de Monoprix et Truffaut. J’ai aussi sorti quelques décos que j’ai placées sur une étagère, histoire de bien surcharger l’espace de vie de notre appart. Je les avais achetées chez Sostrene Grene l’an dernier et je dois dire que je les aime beaucoup beaucoup.

 

 

Au final, je pense que, plus je grandis, plus je préfère la période avant Noël. Voir mon environnement changer et se parer de lumière et de jolies choses m’enthousiasme davantage que déballer des cadeaux. J’ai plus l’impression de fêter l’hiver et les soirées cocooning à la maison que Noël / l’arrivée de Jésus sur Terre (d’autant plus que, étant agnostique, je n’ai pas d’affinité particulière avec la portée symbolique et religieuse de cette fête, même si je la respecte tout à fait). Chacun son Noël au final, et cette année je m’approprie le mien encore un peu plus avec mon sapin. À moi. Au milieu de mon chez moi.

Vous aussi, vous avez déjà fait votre sapin ?

9 commentaires sur « Waiting for Christmas #2 »

  1. Je te comprends, ça fait tellement du bien d’enfin installer le sapin ! J’en ai pas vraiment cette année parce que je suis en appart toute seule et je rentre chez ma famille pour les fêtes, mais j’ai trop trop hâte d’enfin m’installer de manière permanente pour pouvoir avoir mon chez moi et mon sapin à moi, et puis j’adore la période de Noël, c’est tellement cocooning… j’ai commencé les films de Noël, c’est déjà ça 😛

    Aimé par 1 personne

    1. Franchement tu verras quand tu pourras le faire, ça fait tout bizarre et en même temps tu te dis « Ok, c’est chez moi. Je suis chez moi, et j’installe mon sapin ». Et ouiiii les films de Noël ! Ca sera le sujet d’un prochain article waiting for Christmas d’ailleurs héhéhé !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.