Apprentie sorcière #3 – Se tirer les cartes pour aller mieux dans sa tronche

Salut les gars !

Tout d’abord, j’espère que vous allez bien. Que vos proches vont bien. Que vous survivez à ce confinement qui ne fait que débuter. De mon côté, je suis en télétravail. Si le rythme a été assez compliqué à prendre, car tout était un peu précipité, je pense commencer à trouver mon rythme de croisière.

Aujourd’hui, je voulais prendre le temps de vous parler du tarot. J’ai découvert le tirage de cartes il y a un peu plus d’un mois (presque 2 peut-être), et je l’ai très très vite adopté. J’ai encore beaucoup à apprendre, mais je pense avoir engrangé assez de matière pour vous en parler. C’est donc parti pour un nouvel article d’Arva l’apprentie sorcière !

Les épisodes précédents :
(possibilité de lire cet article sans avoir lu les précédents)
Apprentie sorcière #1
Apprentie sorcière #2

Le tarot, genre comme le jeu de cartes auxquel tu joues avec tes potes / ta grand-mère ?

Toutafé. Le tarot divinatoire est assez similaire au tarot avec lequel on ambiance nos soirées. Il est composé de 22 arcanes majeurs (cf les atouts) et de 4 suites de 14 cartes (As, 2, 3, 4… valet, cavalier, dame, roi), généralement appelées les coupes, les épées, les bâtons et les deniers. Dans le jeu que j’utilise (Le tarot du bien-être chez First éditions), ces suites sont renommées les élixirs, les couteaux, les bâtons et les pièces, principalement pour coller à l’esthétique (sublime) de ces cartes.

wp-15847298557584565658282328359217.jpgLes arcanes majeures sont articulées autour de grands thèmes, comme la force, la tempérance, la mort, la lune, le soleil, l’impératrice, etc.. Chaque thème a sa particularité et des significations qu’on ne soupçonne pas forcément. Par exemple, si on prend la carte de la mort : au départ, j’en avais vraiment peur, pour des raisons plutôt évidentes. Et puis, en y réfléchissant et en me renseignant sur les diverses significations de la mort, je me suis rendue compte que ça parlait aussi de renouveau, de nouveau départ, de faire le deuil, de détruire quelque chose pour reconstruire plus beau, plus solide, plus grand. Bref. Vous avez compris.
Les arcanes mineures viennent en appui, un peu comme des retouches d’un tableau « grossièrement peint ». Elles ont des significations plus ambivalentes, moins tranchées que les arcanes majeures.

Attention à ne pas confondre les tarots et les d’oracles. Les oracles n’ont pas de suites définies et présentent une structure beaucoup plus libre selon les créateurs. Je me suis procuré l’oracle MEMENTO MORI de Black and the Moon (Claire Goodchild, la même créatrice que Le tarot du bien être). Et même si les tirages que je fais avec me parlent beaucoup, j’ai encore du mal à gérer le manque de structure et de repères entre les cartes. Je préfère l’utiliser lorsque je fais des tirages 1 carte.

wp-15847299740332009827829492734038.jpg

Voilà pour la présentation générale du tarot. Je n’ai pas forcément envie de vous décrire la signification de chaque carte. Déjà, parce que ce serait interminable et que, même si on est en plein confinement, faut pas déconner, j’ai une île déserte à gérer sur Animal Crossing. Mais surtout, parce que ce qui la fait la force d’une lecture de tirage, c’est l’interprétation qu’on projette nous, dans les cartes. J’y reviendrai dans le point 2. Qui arrive tout de suite.

Les cartes me parlent, ou me font-elles parler ? Comment je lis mes tirages.

Il y a plusieurs manières de tirer les cartes, et je pense que chacun a la sienne (sauf, comme dans tout domaine, pour les puristes. Et je ne suis pas une puriste, pardon). Tout d’abord, je pars d’un principe très simple : je ne crois pas que les cartes m’apprennent quoi que ce soit de nouveau. Dans le sens où toutes les réponses que je demande aux cartes, je les ai déjà en moi. Parfois, j’arrive à les trouver toute seule (du genre « bon, pourquoi je pleure là maintenant ? Ah, l’orteil dans le mur. Oui. »). Parfois, c’est plus compliqué. Parce que la vie, tout simplement. Alors je me pause, je fais le vide dans mon esprit en respirant profondément (comme n’importe quelle médiation classique), et je me pose la question. Les cartes que je tire alors ne sont que des guides pour me permettre d’organiser mes pensées, les trier, les opposer. Certains d’entre vous m’ont demandé quelle sorte de questions je (me) posais, en voici quelques une :

  • Quelles sont mes angoisses et comment les apaiser ?
  • Quel est mon rapport à mon corps ?
  • Est-ce que je vais bien ?
  • Comment booster ma créativité ?
  • Quelles sont mes points forts ? Mes points faibles ?
  • Comment améliorer la personne que je suis ?
  • etc…

Concernant le tirage en lui-même, pour ma part j’ai essayé plusieurs manières de mélanger mon jeu, de tirer mes cartes, de les disposer… Et je commence à voir ce qui fonctionne, pour moi.
Déjà, je bats mon jeu comme je mélange des cartes classiques : n’importe comment MDR. Depuis toute petite j’adore battre les cartes pour la bataille, le rami, le poker, les sept familles ou le tarot (le jeu). Chacun ses délires, voici le mien. Bref. Donc je bats, je pense bien à ma question, je bats, et ensuite quand je sens que c’est OK, je fais une bonne soupe des famille, toujours en pensant à ma question.
Puis, je passe ma main gauche au dessus du paquet, et, je sais pas, j’ai des petits picotements dans les doigts à un moment donné, ou alors ma main effleure une carte en particulier (parce que la gravité quoi). Généralement, je ne réfléchis pas trop, et je tire le nombre de cartes nécessaires en fonction de quand je sens que c’est la bonne. Parfois même, je garde une carte que s’échappe du paquet au moment du battage.
Ensuite, je me suis rendue compte que je lis plus facilement un tirage à plusieurs cartes qu’un tirage à simple carte. Essayer de trouver ce qui les oppose, ce qui les rassemble, d’entrelacer leurs significations m’amuse beaucoup, et je trouve que les conclusions que j’en tire sont plus fines. Il existe des centaines de schémas de tirages, à vous de trouver celui qui vous convient et qui répond le mieux à votre question ! Pour ma part, j’utilise beaucoup le tirage en croix à 5 cartes, le tirage 3 cartes, et des tirages plus aléatoires que je trouve sur pinterest ou sur des blogs d’autres sorcières.

Photo
Source
Image result for tarot tirage 3 cartes
Source

 

Vous l’aurez compris, il faut s’écouter, écouter son intuition, essayer des choses. Et cela s’applique aussi à l’interprétation des cartes. Et je mets toujours un point d’honneur à ne pas me ruer sur le livret d’explication pour savoir ce que veut dire cette carte. Je commence par les observer, séparément, ensemble. Voir ce que leurs couleurs m’inspirent, leurs illustrations… BREF JE M’ECOUTE. Et une fois que j’ai fait cette première passe de recherche de sens, je passe au livret. Parfois, ça concorde de OUF MALADE et c’est très perturbant (en soi, ça veut surtout dire que l’article a fait un très très bon travail d’illustration pour que la carte parle d’elle-même). Mais d’autres fois, c’est complètement à côté de la plaque. Mais pas forcément ! Non non non. Car ce que vous a suggéré la carte avant que vous ne lisiez le guide, c’est tout aussi valable, parce que ça vient vraiment de vous. Et c’est en peaufinant l’interprétation de chaque carte que vous ajoutez de la puissance et des couches de sens à votre deck de tarot.

Pour finir sur ce point, j’ai donc commencé le tarot il y a presque 2 mois maintenant, par hasard. En me disant « allez, pourquoi pas, ça peut être marrant ». Depuis, je travaille sur mes pensées, mes ressentis. J’apprends à me connaître, grâce à cette pratique. Je ne crois pas du tout au pouvoir divinatoire du tarot. Nous sommes les pilotes de notre vie, donc, bon, voilà. Par contre, c’est un outil de développement personnel qui me convient à 100000%.

Et en plus de ça, la découverte du tarot m’a ouverte à plein d’autres sujets : la lithothérapie (soins par les pierres), l’astrologie, les cycles de la lune, des saisons, la sorcellerie… Bref, tant de domaines fascinants, pour les croyants ou les profanes. Et j’espère que tous ces blablas d’apprentie sorcière titillent un peu votre curiosité, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires si c’est le cas ! (je pense vous parler prochainement de mes cailloux).

 

Mes références, parce que j’ai pas appris toute seule non plus, et autres sources d’inspiration

Déjà, je veux pas être relou avec ça, mais le livret qui accompagne Le tarot du bien-être des éditions First est extra ! On a une mini histoire du tarot, des tips pour lire les cartes grâce à la numérologie, aux couleurs, à l’astrologie, des exemples de tirages, des descriptions complètes des cartes… Il est ultra complet et je pense très chouette pour débuter !

J’ai aussi englouti tous les articles « Teach yourself tarot » du blog Bujo Witchcraft (uniquement en anglais, mais teeeellement complet et didactique sans être chiant = parfait).

Le livre Sortilèges pour révéler votre féminin puissant de la sorcière Tifenn-Tiana Fournereau aux éditions Leduc est EXCELLENT !

Pinterest regorge de ressources magnifiques, voici mon tableau : https://pin.it/2WZ3GXv

Mes decks (déjà à la maison, et bientôt en route) :

wp-15847298557584565658282328359217.jpg
Le tarot du bien être
Memento Mori Oracle Deck Lenormand Deck anatomie tarot noir image 6
Memento mori oracle & Lenormand deck
PREORDER  GOLD EDITION  Limited Edition Child Of The image 2
Child Of The Universe Oracle Deck (précommandé)

Et puis, il y a ces decks d’oracle et de tarot qui me font baver mais BAVER :

PRÉ-COMMANDE Le pont de tarot de chercheur d'étoile image 6
The star seeker tarot
Compendium of Constellations Astrology Oracle Oracle Deck image 0
Compendium of Constellations
Capture
Pythia Botania Oracle Deck

Je vous embrasse,

Alix

4 commentaires sur « Apprentie sorcière #3 – Se tirer les cartes pour aller mieux dans sa tronche »

  1. J’aime beaucoup le Tarot Labyrinth de Luis Royo, j’ai même trouvé d’occasion le livre qui va avec ^^ J’essaye aussi de dessiner mon propre jeu… ou au minimum les arcanes majeurs, parce que c’est beaucoup de travail et de symbolique mine de rien 😀 Techniquement, ce sera un jeu très personnel donc je me demande si d’autres personnes pourront l’utiliser ?

    J'aime

  2. J’aime beaucoup ton article 🙂 Tu me donnes envie de me pencher sur le sujet, et de m’y mettre, alors que c’est pas forcément quelque chose vers laquelle je me serais tournée 🙂 Et puis ces Tarots !!! *__*

    J'aime

Répondre à loticadream Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.